Canada : où parle-t-on français ?

Publié le : 28/04/2021 10:00:35
Catégories : AMÉRIQUE DU NORD , CULTURE , DESTINATIONS , EUROPE

Par Mathilde - © Photo by Guetty image / Depositphoto / Journal du Canada 

Vous souhaitez découvrir le Canada et vous hésitez à réviser votre anglais avant de vous y rendre ? C’est compréhensible, car même si ce pays est bilingue, nous ne savons pas exactement où la langue de Molière est maîtrisée. Pour vous éclairer à ce sujet, voici les principales régions du Canada où l’on parle français.

 Le-mont-tremblant-au-quebec-Le magnifique Mont tremblant au Quebec

La province du Québec

Le Québec est mondialement connu pour sa francophonie. Et pour cause, c’est la seule province canadienne où le français est reconnu comme la langue officielle. Fiers de cet héritage, les Québécois ont signé la Charte de la langue française, aussi appelée Loi 101, afin de préserver et de protéger leurs droits linguistiques.  

Le Québec est de loin la région où le français est le plus répandu, avec près de 7 millions de francophones. Dans les grandes villes telles que Montréal, près de 70 % de la population le parle. À Québec, c’est plus de 95 %. Vous êtes certains de vous faire comprendre dans cette région !

 Ancienne porte et drapeau dans la province du Québec

Ontario

Les Canadiens qui parlent français en Ontario ont un nom : les Franco-Ontariens. Si l’on compare au Québec, ils sont beaucoup moins nombreux, mais se comptent tout de même au nombre approximatif de 600 000 personnes. Il existe d’ailleurs une grande communauté de francophones à Ottawa, la capitale du Canada. Vous avez donc des chances de pouvoir communiquer dans la langue de Molière, mais il est très probable que l’on vous réponde en anglais.

En effet, c’est la langue maternelle de près des trois quarts des habitants. De manière générale, il ne faudra pas vous attendre à ce que tous les Canadiens vous comprennent. Seuls les Franco-Ontariens pourront échanger sereinement avec vous.   

 Bâtiment au centre-ville de Toronto, OntarioBâtiment au centre-ville de Toronto, Ontario

Colombie-Britannique

Tout comme l’Ontario, les Canadiens francophones de Colombie-Britannique ont leur nom : ils sont appelés les Franco-Colombiens. Ils représentent moins de 2 % de la population de cette province, c’est-à-dire environ 70 000 individus. Ils habitent principalement à Vancouver et Victoria, la capitale. Dans ces villes, vous trouverez des centres culturels et des associations 100 % francophones.

Le français n’étant parlé que par une petite partie de la population, la plupart de vos lectures s’effectueront en anglais. N’hésitez pas à consulter le site touristique de la Colombie-Britannique pour vous éclairer lors de votre voyage.

La Colombie-Britannique, province du CanadaLa Colombie-Britannique, province du Canada

Nouveau-Brunswick

Situé à l’est du Canada, le Nouveau-Brunswick partage sa frontière avec le Québec. Ce n’est donc pas par hasard si plus de 230 000 habitants, soit un tiers de la population, parlent notre très belle langue. Face à ce nombre élevé, la Loi sur les langues officielles a été adoptée, faisant du Nouveau-Brunswick la seule province officiellement bilingue du Canada (incluant l’anglais et le français).   

De manière générale et très logique, la majorité des francophones de la province se trouvent au nord, à la frontière avec le Québec.

Saint-John - Nouveau-BrunswickSaint-John - Nouveau-Brunswick

Alberta

Avec plus de 80 000 francophones, l’Alberta fait partie des provinces où le français est le plus parlé. Comparé au Québec ou au Nouveau-Brunswick, ce n’est pas énorme, mais ce n’est pas négligeable non plus. Il vous arrivera peut-être de croiser quelques personnes avec lesquelles vous pourrez communiquer, mais cela ne sera que ponctuel. Pour trouver les Franco-Albertains, rendez-vous dans le quartier Bonnie Doon de la ville d’Edmonton, capitale de l’Alberta.

 Alberta, CanadaAlberta, Canada

 

Nous avons fait le tour des principales provinces où le français est parlé au Canada. Cependant, quel que soit le territoire où vous vous rendrez, il y aura toujours quelques francophones. Dispersés dans tout le pays, ils représentent 30 % de la population canadienne et sont très fiers de maîtriser cette langue.

 

Partager ce contenu