Le mariage libanais : entre traditions et modernité

Publié le : 12/05/2021 10:00:08
Catégories : ASIE , CULTURE , DESTINATIONS

Article écrit par Mathilde - © Photo by Depositphoto/Closer ot the world 

Même s’il est considéré comme l’un des états les plus modernes du Proche-Orient, le Liban reste attaché à ses coutumes et traditions. En effet, c’est un pays très croyant où le mariage religieux est sacré. D’ailleurs, les unions civiles n’existent pas. Il existe cependant un vrai débat autour de ce sujet depuis quelques années. Cela s’explique par la modernisation du pays, le brassage culturelle et l’incroyable ouverture d’esprit des citoyens. Alors, à quoi peut bien ressembler un mariage libanais actuel ?    

 Le-mariage-libanais-entre-traditions-et-modernité

La demande en mariage

Comme dans la grande majorité des pays orientaux, la famille joue un rôle primordial dans l’union de deux amoureux. Traditionnellement, le futur marié doit demander la main de sa dulcinée à son père, accompagné de ses parents. De cette manière, il montre son respect et favorise son intégration auprès de sa belle-famille. De nos jours, il s’agit plutôt d’une formalité, car la demande se fait généralement en amont de façon privée entre l’homme et la femme.  

Une fois que le père a donné sa bénédiction, le couple peut se fiancer. Les préparatifs du mariage peuvent commencer ! 

 

Les préparatifs du mariage libanais

Avant le mariage, une série de préparatifs traditionnels sont parfois organisés. Ainsi, la nuit des cadeaux (« laylat al nkout ») est une soirée où l’on offre des cadeaux et de l’argent aux futurs mariés, afin de les aider financièrement. Les mariages peuvent en effet être très onéreux.

Un enterrement de vie de jeune fille à la libanaise peut aussi voir lieu : il s’agit de la nuit du henné ou « laylat al henna », qui se fait sans la présence du futur époux. Durant cette soirée, des rites traditionnels variés sont effectués pour célébrer l’union à venir. Pendant ce temps-là, le futur mari célèbre sa joie avec des amis et sa famille.

 

Le-mariage-libanais-entre-traditions-et-modernité

Le jour du mariage

La journée de la mariée

Avant la cérémonie, la future mariée doit s’atteler à une grande tâche : sa préparation. Entourée de sa famille et de ses amies proches qui la conseillent, elle se fait coiffer et maquiller de manière très sophistiquée, le tout dans une ambiance festive. Tout doit être mis en œuvre pour qu’elle soit sublime ! Elle doit aussi enfiler une jolie robe blanche, semblable aux modèles occidentaux. Cela peut sembler étonnant pour un pays du Proche-Orient, mais les robes blanches font partie intégrante de la culture libanaise !

 

La journée du marié

Tout comme sa future épouse, le marié doit se préparer avant la cérémonie. Il existe plusieurs traditions, dont le porté du « al mehdala » ou rouleau compresseur, qui ont lieu avant l’acte sacré. En effet, celui-ci doit soulever cet objet de 50 kilos pour montrer sa virilité et sa dignité.

Lorsqu’il est organisé, ce rituel est très attendu. Pour encourager le futur marié, une mise en scène théâtrale est instaurée : l’homme est encerclé de convives qui l’encouragent à soulever le rouleau. S’il n’y arrive pas, d’autres hommes peuvent venir l’aider. Il reste quand même préférable qu’il réussisse ! 

 

La cérémonie

Après une matinée agitée, le mariage peut enfin commencer ! La mariée est emmenée au domicile de son époux, dans la salle ou dans le lieu de culte où se déroulera la cérémonie religieuse. Ici, les mariés échangent leurs alliances. Lors de cet instant, certains proches feront des discours, des lectures de textes ou des chants.

 

Le-mariage-libanais-entre-traditions-et-modernité

Les festivités

Les Libanais sont friands des grands mariages somptueux et de la fête. C’est pourquoi des salles spécialement prévues aux festivités ou les hôtels sont de plus en plus réservés juste après la cérémonie religieuse. Les mariés mettent tout en œuvre pour proposer un moment des plus inoubliables : repas copieux aux saveurs libanaises, photos, danse, musique, décoration splendide… Les réceptions sont très animées ! La journée de mariage se clôture avec une magnifique pièce montée, digne des plus grands palaces. 

Une semaine tout juste après l’évènement, la mariée doit rendre visite à sa belle-famille pour officialiser l’union, visite appelée « raddel al ’ejer ». Pas un jour avant ni un jour après. La tradition reprend donc le pas sur les festivités !

 

Que ce soit au niveau de la tradition, de la gastronomie ou de la culture, le pays du Cèdre regorge de richesses. Vous souhaitez préparer votre voyage ou simplement en savoir plus ? Closer to the World vous propose un article sur 6 lieux à découvrir au Liban.



 

Partager ce contenu