Découvrez 8 Desserts Traditionnels Japonais

Publié le : 07/07/2021 10:00:56
Catégories : ASIE , CULTURE , DESTINATIONS

Article écrit par Mathilde - © Photo by 123RF / Depositphoto / Closer to The World 

Grâce à sa culture passionnante et sa gastronomie légère et gourmande, le Japon fascine les curieux du monde entier. Pourtant, le pays du soleil levant n’est pas réputé pour sa pâtisserie. Vous souhaitez en savoir plus sur ces douceurs asiatiques ? Closer to the World, spécialistes des box produits du monde, vous emmène à la découverte de 8 desserts traditionnels japonais

8-Desserts-Traditionnels-Japonais

Desserts traditionnels japonais : les mochis

Très répandu dans les restaurants asiatiques, le mochi est sans doute l’un des desserts japonais les plus connus en occident. En Europe et en Amérique, il s’agit en fait d’une version moderne et glacée de cette petite pâtisserie japonaise. Il se compose de pâte de riz gluant, mais que l’on a garnit de crème glacée. Dans sa version d’origine, le mochi ne représente que la pâte et sert de base à toutes sortes de préparations. 

les mochisMochi

Dango 

Le dango fait partie de la même famille que le mochi. Il est en effet réalisé à base de cette pâte de riz gluant et d’eau. Il en existe plusieurs variétés sucrées ou salées, pour le plus grand bonheur de tous ! Sauce soja, sauce caramel… Toutes les déclinaisons sont possibles.  En ce qui concerne la présentation, on lui donne la forme de petites boules que l’on sert en brochette de trois ou quatre pièces.  

dangoDango

Manju 

Petit gâteau blanc en forme de rond, le manju abrite un cœur d’une couleur plus sombre : une pâte sucrée de haricots rouges (anko). Bien que cette saveur semble surprenante pour un dessert, elle n’en est pas moins délicieuse ! C’est en effet un mélange sucré salé des plus agréables, avec une pâte à base de farine et de sucre. Une belle association de goûts doux ! Vous pouvez bien sûr décliner la garniture selon vos envies.   

Manju Manju

Daifuku

Le daikufu peut faire penser au dango, car c’est une pâtisserie enrobée de pâte de riz gluante (mochi). Il est cependant fourré d’anko, la pâte de haricots rouges (oui, on la retrouve très souvent en dessert !). Et comme la plupart des douceurs japonaises, il est tout à fait possible de varier les garnitures. Ainsi, les crèmes glacées et fruits sont de très belles alternatives !

DaifukuDaifuku

Yokan 

Pour ne pas changer les bonnes habitudes, on retrouve la pâte de haricots rouges dans le yokan. Petite nouveauté, celle-ci est gélifiée avec de l’agar-agar, ce qui lui procure un aspect de gelée. On y ajoute une pointe de sucre, et le tour est joué ! C’est un mets frais, léger et tout en sobriété qui se déguste en un rien de temps. À savourer autour d’une tasse de thé !    

YokanYokan

Dorayaki 

Passons à présent à plus de gourmandise avec le dorayaki ! Également fourré d’anko comme beaucoup de ses confrères, ce dessert a tout de même une particularité. En effet, il se compose de deux gâteaux semblables à des pancakes. Résultat : une pâtisserie appétissante, onctueuse et généreuse ! Facile à manger, on peut le déguster à tout moment de la journée. Pas étonnant qu’il soit si répandu et apprécié au Japon ! 

DorayakiDorayaki

Monaka

Pour cette pâtisserie aux diverses apparences, l’anko se découvre sous deux fines gaufrettes de riz. Il n’existe pas de forme type pour ce gâteau. Fleur, motifs, calligraphie… On peut absolument tout créer ! Mais ce que l’on retient avant tout, c’est son goût délicieusement doux et sucré. Si vous souhaitez changer la pâte de haricots, la confiture de noisette ou de sésame se mariera très bien avec les gaufrettes. 

MonakaMonaka

Ohagi

L’ohagi est une pâtisserie traditionnelle à base d’anko et de riz. Même si les ingrédients peuvent vous rappeler d’autres confiseries, la confection est assez différente. En effet, dans cette recette, le riz est cuit. Il ne s’agit pas d’une pâte. Il est ensuite façonné autour de l’anko. Ainsi, l’ohagi ressemble à une boulette de viande, tant dans l’apparence que la texture. Les Japonais en consomment principalement l’automne.   

OhagiOhagi

La plupart de ces desserts traditionnels japonais se dégustent avec un thé vert. D’ailleurs, le pays lui voue tout un culte ! Découvrez comment cette boisson est mise à l’honneur et en quoi consiste la cérémonie du thé au Japon

Partager ce contenu